Ferrero veut rassurer ses salariés

Malgré la crise économique, la filiale française de Ferrero a assuré une hausse minimale de 3% des salaires, qui prendra effet en septembre 2009. Ses salariés ont par ailleurs reçu des garanties sur le maintien des effectifs.
©  Ferrero