Votre véhicule surveillera votre coeur...

le siège auto à électrocardiogramme sur lequel planche ford n'en est encore
Le siège auto à électrocardiogramme sur lequel planche Ford n'en est encore qu'au stade du prototype. © Capture d'écran Ford

"Les conducteurs souffrant de maladies cardiovasculaires ont un risque 23% plus élevé d'accident de la route", rappelle Ford. Il n'en fallait pas davantage au constructeur américain pour s'atteler au développement d'un siège à électrocardiogramme capable de détecter les irrégularités dans l'activité cardiaque du conducteur.

Relié à des technologies déjà présentes sur des véhicules de série, comme l'alerte de changement de file, le freinage automatique ou le limiteur de vitesse, ce siège, encore à l'état de prototype, pourrait même, à plus long terme, garer le véhicule en cas d'urgence. Ford planche aussi sur un dispositif de surveillance de la glycémie, lui aussi au stade du prototype : le système de connectivité à commandes vocales Ford SYNC se connecte à un appareil de mesure du glucose, développé par le fabricant Medtronic, et déclenche une alerte en cas de glycémie anormalement élevée...