Volvo imagine un convoi automatisé guidé par un camion

l'effet aérodynamique permet de réduire la distance entre les véhicules.
L'effet aérodynamique permet de réduire la distance entre les véhicules. © Volvo Car Group

Volvo voit grand. En octobre dernier, le constructeur suédois, racheté à Ford par le Chinois Geely en 2010, a testé un convoi de voitures autonomes, guidé par un camion.

Connectés entre eux grâce au Wifi, les véhicules ont parcouru près de 200 kilomètres sur une autoroute espagnole, à une vitesse maximale de 90 km/h. Equipées de capteurs, de caméras et de radars, les voitures suiveuses freinent en même temps que le camion leader.

L'effet aérodynamique qui en résulte permet de réduire la distance entre les véhicules à 6 mètres (au lieu des 40 mètres conseillés en temps normal) et de minimiser l'impact sur l'environnement.