La génération Z n'aime pas les marques qui sont associées à des causes négatives

Contre la violence ou les discriminations, cette génération semblerait être plus altruiste. © Khorzhevska - Fotolia.com
Selon Nessel, la génération Z n'aime pas les "personnes qui causent ou encouragent la violence et les démons comme la guerre, les violences par armes à feu ou la discrimination. Ces adolescents grandissent en étant témoin de bien plus de choses que les générations passées (à cause des écrans), ce qui les rend plus compatissants. Ils sont altruistes, empathiques, optimistes et plein d'espoir."