Energie solaire : la carte des faillites

Faillite panneau solaire Crise économique et concurrence chinoise ont été fatales à une multitude de fabricants de panneaux photovoltaïques en Europe et ailleurs.

 

Faillites en Allemagne de Q-Cells et Solarhybrid, redressements judiciaires en France pour Evasol et Photowatt (avant d'être repris par EDF)... Quatre exemples récents de la débâcle des fabricants de panneaux photovoltaïques occidentaux. En cause : la crise économique, qui a mis fin aux généreuses subventions publiques, et la montée en puissance de la concurrence chinoise. Sans compter les erreurs de gestion propres à toute euphorie boursière comme celle qu'a connu le secteur : endettement excessifs, rachats et investissements à tout-va...


Afficher La faillite de l'énergie solaire sur une carte plus grande

 

Aujourd'hui, on ne compte plus les placements sous administration judiciaire et les dépôts de bilan purs et simples. Le Journal du Net s'y est pourtant essayé avec la carte ci-dessus, qui ne saurait être exhaustive, recensant les sociétés placées sous administration judiciaire ou ayant fait faillite entre 2010 et juin 2012, et dont l'activité (commerce, installation ou manufacture) est liée pour tout ou partie à l'énergie photovoltaïque.

Un inventaire réalisé notamment grâce aux données de notre partenaire Bureau van Dijk. Ce dernier conçoit et diffuse une gamme d'outils d'information sur les entreprises associant des données de qualité à de puissants logiciels de restitutions, présentations, et représentations statistiques de celles-ci.

Crise financière / Energie solaire