Les prix immobiliers convergeront vers zéro à horizon 35 ans du fait du progrès technologique

Pardonnez le titre un poil provocateur, mais derrière lui se cache une réalité : les progrès techniques conjugués dans les transports, la construction et la communication vont faire pression à la baisse sur les prix de l'immobilier, voici pourquoi.

Impact des progrès dans le transport
Pourquoi habiter à Paris ou en proche banlieue si vous pouvez habiter dans une maison avec jardin très bon marché et à 300 kilomètres de Paris tout en pouvant vous rendre dans la capitale en 15 minutes grâce à des navettes ultra-rapides de type Hyperloop ?

Une des versions de l'Hyperloop, cette navette grande vitesse théorisée par Elon Musk, devrait atteindre les 1 200 km/h. Et on parle d'avant 2020. Imaginez les versions d'après et la vitesse envisageable d'ici à 35 ans.

On sait déjà que dès que le TGV arrive dans une ville, les prix de l'immobilier y augmentent tandis qu'une pression à la baisse est exercée sur ceux en région parisienne (même si pour l'instant compensée par d'autres facteurs).

En partant du principe que beaucoup de gens continueront à vouloir se rendre à Paris en journée ou soirée, pour le travail ou les loisirs, et comme la surface d'un disque croit plus beaucoup plus vite que son rayon, plus on s'éloigne de Paris en distance, plus la place disponible où acheter/construire des habitations augmente. Donc si assez de voies Hyperloop de demain sont construites, beaucoup plus de gens qu'aujourd'hui pourront aller à Paris rapidement tout en habitant à des centaines de kilomètres de Paris. Sachant qu'aussi loin de Paris, vu l'espace disponible, la demande est bien moindre et les coûts bien plus bas.

Bien sûr ce n'est pas aussi simple, car on ne pourra sans doute pas mailler toute la grande périphérie de Paris avec des voies de Hyperloop, et ce dernier ne pourra pas accélérer à sa vitesse maximale tout le temps, mais si on ajoute à ce qui a été dit, que bientôt on aura aussi accès tout le temps à des voitures auto-pilotées gratuites ou presque et à même de nous emmener confortablement de notre domicile à la station d'Hyperloop la plus proche, alors cela revient presque au même. 

A San Francisco, il revient déjà moins cher à certains qui ont besoin de prendre la voiture chaque jour d'utiliser Uber que de posséder leur propre voiture ! Imaginez maintenant ce qu'il en sera si en plus de ça vous n'avez plus à payer pour le salaire du conducteur quand la voiture se pilotera elle-même. Le coût du transport automobile devrait chuter lui aussi. Peut-être à 50 centimes pour un trajet de 20 minutes ? Et ce sera plus sûr, et moins fatiguant, on pourra dormir, se divertir, ou travailler pendant ce laps de temps. 

Pour toutes les raisons évoquées, une forte pression à la baisse ne manquera pas d'être exercée d'ici à 35 ans sur les prix de l'immobilier à Paris et proche banlieue.

Impact des progrès dans la construction

On a esquissé précédemment que compte tenu de la place disponible dans un rayon de plusieurs centaines de kilomètres autour de Paris, les prix de l'immobilier pour ceux qui s'y installeront (tout en allant en journée/soirée à Paris) devraient baisser, possiblement jusqu'à atteindre les coût de construction d'un logement neuf.

Mais à combien seront ces coûts si la construction de demain implique d'utiliser des matières premières renouvelables, recyclables et disponibles en quantité telle que leur prix tendra vers zéro lui aussi.

Quid encore de ces coûts si besoin d'aucune main d'oeuvre humaine grâce aux robots ? En 2014 déjà par exemple, 10 maisons ont pu être construites en 24h en Chine grâce à des imprimantes 3D géantes, imaginez ce qu'on saura faire dans 35 ans! (voir vidéo

Et que se passe-t-il si les matières premières sont apportées par des camions auto-pilotés, déchargées par des grues et engins de chantier également autonomes ?

Enfin on parle d'un monde où l'énergie sera pour ainsi dire gratuite, en effet une heure d'ensoleillement de la Terre fournit assez d'énergie pour alimenter les besoins de tous les hommes pendant 1 an. Dans 35 ans, on saura sans problème capter cette énergie renouvelable. Dans certains pays, l'énergie électrique solaire revient déjà moins chère que toutes les autres!

Pour toutes ces raisons, on peut considérer que les coûts de construction d'une maison devraient tendre vers zéro. 


Impact des progrès en communication

Et pourquoi devoir se rendre à un bureau où dans un endroit pour s'amuser quand on pourra s'y plonger grâce aux réalités augmentée et virtuelle ?

Aujourd'hui nous n'en sommes qu'au tout début, et dans les affaires rien ne remplace une bonne vieille rencontre en face à face, mais cela sera-t-il toujours le cas demain quand les technologies seront arrivées à maturité ?

Skype proposera bientôt la "holoportation", la vidéo est bluffante! Imaginez l'état de l'art dans 35 ans à la vitesse où va le progrès!

En chaussant des lunettes de réalité augmentée, on pourra bientôt incruster dans notre champ de vision une image tridimensionnelle d'un interlocuteur d'un réalisme fou ! Et on ne parle pas d'une image fantomatique translucide, mais d'un rendu tel qu'on croira bien la personne en face de nous dans le vrai monde, avec prise en compte des reflets et autres effets lumineux (à ceci près que notre main passera toujours au travers!). Cela devrait complètement bouleverser notre façon de coopérer et d'interagir.

Et cela vaudra-t-il le coup d'aller à Paris faire la queue des heures pour découvrir un Louvre bondé si en m'immergeant dans un univers reconstitué virtuellement on peut visualiser le monument et s'y balader avec un réalisme à couper le souffle, en choisissant d'ailleurs le siècle, avec peut-être une petite entrevue avec un roi de France ?

Conclusion

Ces technologies devraient immanquablement redéfinir notre rapport au déplacement et donc au lieu de résidence. Difficile de voir comment, sous leurs effets conjugués, les prix de l'immobilier vont rester aussi hauts à Paris et proche banlieue et ne pas être impactés dans les décennies qui viennent.

Seules les frictions opposées par les hommes eux-mêmes devraient retarder l'avènement de cette révolution au-delà de 35 ans.

Quoi qu'il advienne, le spectacle de ces progrès sera fascinant à suivre !

Skype / Knowledge Management

Annonces Google