Des champs dans le Val d'Oise

vue aérienne de la ferme de la patte d'oie d'herblay.
Vue aérienne de la Ferme de la Patte d'Oie d'Herblay. © Google Earth mapping service / Cnes / Spot-image / GeoEye / IGN France

La Ville de Paris, riche propriétaire terrien ? Oui, dans le Val d'Oise, elle possède toujours la Ferme d'Herblay, au Nord Ouest de Paris. Cette propriété est en fait un vaste domaine agricole, loué à bail il y a encore 10 ans à des maraîchers. Début 2000, elle mesurait près de 400 hectares. Mais des parcelles ont régulièrement été cédées depuis. Ces terres sont stériles, ou presque. Car ces terrains sont les derniers témoignages de l'épandage agricole. Durant un siècle, les eaux usées non traitées d'une partie de l'agglomération parisienne ont été épandues par la Ville de Paris sur des terres agricoles de la plaine de Pierrelaye, où se trouve la Ferme d'Herblay.  La Ville de Paris a vendu la plupart de ses fermes, dont celle des Muraux (126 hectares) où un circuit de F1 est en projet.