Les nouveaux services de l'immobilier

la baisse des transactions accélère la fermeture des agences immobilières,
La baisse des transactions accélère la fermeture des agences immobilières, concurrencées par de nouveaux acteurs. © Lulu Berlu - Fotolia

Entre 2005 et 2012, le nombre de transactions dans l'ancien a chuté de près de 21%, selon les chiffres publiés par la Fnaim. De quoi précipiter la fermeture des agences immobilières traditionnelles. Pourtant, les Français ne sont que 10% à s'en remettre aux seuls services de mise en relation directe entre particuliers pour finaliser leur transaction, d'après une étude réalisée par l'Université Paris Dauphine, l'Ifop et MeilleursAgents.com en 2012. Le besoin d'intermédiation est donc toujours aussi fort mais il s'exprime autrement.

Travailler dans l'immobilier, ce n'est plus seulement mettre en relation les acheteurs et les vendeurs. C'est aussi enchaîner les visites à la place des acquéreurs potentiels, les mettre en contact avec les artisans qui effectueront leurs travaux ou encore aider les propriétaires à relooker un bien qu'ils n'arrivent pas à vendre. Chasseur d'appartement, courtier en travaux, home stager... Voici les nouveaux professionnels de l'immobilier.