Une Sophie ne sèche pas, elle mûrit

Après le rotomoulage, le séchage. Ou plutôt dans le langage maison, le mûrissement. Une fois débarrassé de son humidité, le caoutchouc obtient sa résistance et son élasticité définitive. Entre 18 000 et 26 000 Sophie peuvent être produites par jour.
©  Vulli