8e : Le Plessis-Robinson (92), 2 914 € de dette par habitant

Entre 2000 et 2015, la dette par habitant du Plessis-Robinson a augmenté de 390%. © JDN
Avec 2 914 euros de dette par tête, Le Plessis-Robinson se classe 8e au palmarès des villes de plus de 20 000 administrés au plus fort endettement par habitant. L'encours total de la dette de la municipalité emmenée par le maire Les Républicains Philippe Pemezec a augmenté de 547% depuis 2000, à 84 millions d'euros en 2015. C'est la plus forte hausse du classement. La commune des Hauts-de-Seine voit par ailleurs l'annuité de sa dette grimper de 17% sur un an, après +15% en 2014, et de 243% sur 15 ans.
  • Dette totale 2015 : 84 millions €
  • Capacité de désendettement : 10 ans
  • Population : 28 741 habitants
  • Dette/habitant par rapport à la moyenne de la strate : +164%
  • Département : Hauts-de-Seine
  • Et aussi : Dette du Plessis-Robinson