Les produits d'exploitation

les produits d'exploitation représentent 65,9 % des revenus du mpf de philippe
Les produits d'exploitation représentent 65,9 % des revenus du MPF de Philippe de Villiers, soit 3,1 millions d'euros. © Marie Lan NGuyen

Si les "produits d'exploitation" sont facilement identifiables dans une entreprise, ils le sont moins pour une formation politique. Interrogée sur le sujet, la Commission des comptes de campagne évoque le merchandising et les journaux qui peuvent être vendus par un parti, mais aussi des prestations et services rendus aux candidats moyennant finances. En 2009, le Mouvement pour la France de Philippe de Villiers a par exemple facturé 3,1 million d'euros a ses candidats aux européennes, soit 65,9 % de son budget. Au NPA, les produits d'exploitation descendent ensuite à 26,8 % puis à 25 % au Parti de gauche, à 21,3 % à Debout la République et enfin à 13,6 % au FN. Le PS (5 millions d'euros), l'UMP (3,5 millions) et le PC (1,8 million) utilisent eux aussi cette source de revenus, mais dans de moindres proportions.

 

Part des revenus issus de pdts d'exploitation