L'écotaxe poids lourds

la taxe sur les poids lourds n'a cessé d'être reportée, d'abord en 2011, puis en
La taxe sur les poids lourds n'a cessé d'être reportée, d'abord en 2011, puis en 2012 et finalement en 2013. © soleg - Fotolia.com

On peut soupçonner le lobby routier d'avoir pesé de tout son poids pour faire capoter, ou du moins retarder au maximum le projet de loi "d'éco-taxe poids lourds". Cet engagement, qui devait instaurer une taxe nationale sur les véhicules de transport de marchandises sur le réseau national routier non concédé, était prévu pour s'appliquer dès 2010. Las, il n'a cessé d'être renvoyé, d'abord en 2011, puis en 2012 et finalement en 2013. Enfin, peut-être...

Et ce n'est pas tout : "Avant même son entrée en vigueur, trois régions ont obtenu un allègement (Bretagne, Aquitaine, Midi-Pyrénées), en raison de leur éloignement des grands axes de communication européens", déplore le Conseil économique, social et environnemental (CESE) dans son rapport de février 2012. Autant de recettes manquantes pour financer le reste des engagements du Grenelle.