14e : les parents isolés

Au titre de l'année fiscale 2007, un peu plus de 1,4 million de personnes seules déclaraient avoir un enfant à charge. Les célibataires, les divorcés ou les veufs concernés par ce dispositif bénéficiaient d'une demi-part supplémentaire dans leur quotient familial, ce qui réduit le montant de l'impôt à régler.

Un temps menacé par un amendement, cet avantage fiscal a finalement été maintenu.