Les plus grosses pertes de 2008 5e : UBS, 19,3 milliards de dollars de pertes

le siège d'ubs, à zurich.
Le siège d'UBS, à Zurich. © UBS

C'est une période qu'UBS souhaiterait probablement oublier. D'abord, le géant de la finance s'est vu pressé par le gouvernement américain de livrer le nom des exilés fiscaux. Ensuite, il a été particulièrement touché par l'affaire Madoff. Enfin, les résultats du groupe se sont révélés catastrophiques.

En 2008, UBS a affiché près de 20 milliards de dollars de pertes. Le numéro un helvétique a été beaucoup plus durement touché que son challenger, Crédit suisse, par la crise des subprimes. Parmi les milliers de collaborateurs concernés par les suppressions de postes, on note la présence du directeur générale. En février 2009, Marcel Rohner a été replacé par Oswald Grübel.

Gouvernement / Zurich