Herbert Quandt a sauvé BMW, ses descendants en profitent

le siège de bmw, à munich.
Le siège de BMW, à Munich. © BMW AG

Certes, Herbert Quandt n'était pour rien dans la création de BMW. En revanche, c'est lui qui donné à l'entreprise son orientation actuelle lorsque, d'actionnaire minoritaire, il rachète des parts pour prendre le contrôle de l'entreprise sur le point d'être vendue au concurrent, Mercedes Benz.

Après avoir complètement réorganisé le management de l'entreprise, il lance la marque dans le segment du haut-de-gamme, avec le succès que l'on connait. Sa veuve, et ses deux enfants détiennent actuellement plus de 55% du capital de l'entreprise.