12e : Languedoc-Roussillon, 184,70 € de dette par habitant

une vue de roquebrun, dans le languedoc roussillon.
Une vue de Roquebrun, dans le Languedoc Roussillon. © Odile Deluzarche

Dirigé par le controversé Georges Frêche, la région Languedoc-Roussillon est particulièrement dépensière (plus d'un milliard d'euros en 2009). Si l'endettement s'est accru, les dépenses ont surtout été compensées par des hausses d'impôts spectaculaires. Le taux sur le foncier bâti est par exemple passé de 2,55% en 2004 à 4,86% en 2009.

Et les détracteurs de Frêche de dénoncer le coût de certaines mesures du président, comme les 15 millions d'euros consacrés au changement de nom de la région, qui a finalement fait long feu.