13e : Poitou-Charentes, 162,38 € de dette par habitant

une vue de la rochelle, en poitou-charentes.
Une vue de La Rochelle, en Poitou-Charentes. © Patrice Plantureux

Si la dette de la région Poitou-Charentes a progressé de 61,4% depuis le début du mandat de Ségolène Royal en 2004, elle demeure supportable puisque l'annuité pèse pour 7,5% des recettes de fonctionnement de la région, ce qui la place en 11e position des régions sur ce critère.

La région a embauché à tours de bras : +95% d'effectifs hors transferts en cinq ans, selon l'association des régions de France, un record. D'après les calculs de l'Ifrap, le taux d'encadrement en Poitou-Charentes serait aujourd'hui supérieur à celui de la Guadeloupe.