Le jackpot des fromages apéritifs

pour contrer les apéricubes de bel, bongrain mise sur les apérivrais en
Pour contrer les Apéricubes de Bel, Bongrain mise sur les Apérivrais en utilisant les mêmes recettes marketing. © Bongrain

Qui ne connaît pas encore les Apéricubes, les petits cubes du groupe Bel lancés en 1960. Ils sont largement leaders sur le marché de l'apéritif, et leur succès ne semble pas devoir s'arrêter : les ventes ont explosé de 42% entre 1997 et 2007.


Face à ce coup de génie marketing, le groupe Bongrain a répliqué avec ses Apérivrais, des bouchées nature aromatisées. "Du fromage frais, à la différence des Apéricubes", fait valoir Hervé Béthoux. Mais le groupe s'inspire fortement des recettes marketing de son concurrent. Les gammes thématiques sont ainsi constamment renouvelées (à la grecque, à l'andalouse, à l'orientale...)


L'an dernier, Frico, qui consacre l'essentiel de sa production aux marques de distributeurs, a proposé des coupelles apéritives de mimolette et de gouda en barquette. La plupart des grandes enseignes ont tout de suite répondu favorablement. Vendues 2,50 euros, "elles revalorisent l'image du fromage hollandais" selon la directrice marketing du fabricant. Plus de 1,5 millions de tonnes ont été vendues depuis leur lancement.