Eviter stock-options et actions gratuites

en période de crise, le cadeau que peuvent représenter des stock-options ou des
En période de crise, le cadeau que peuvent représenter des stock-options ou des actions gratuites s'avère bien moins alléchant. © Laurent Hamels - Fotolia

Stock options et actions gratuites sont toujours les bienvenues en période de croissance de l'entreprise. Mais quand la crise menace, c'est tout le contraire.

Non seulement la valeur des parts du salarié risque de s'effondrer, voir d'être réduite à zéro en cas de faillite, mais de surcroit, celui-ci pourrait être doublement pénalisé : en cas de licenciement, la perte de capital s'ajouterait à la perte de rémunération.

Conséquence, en cas d'opportunité, mieux vaut réclamer une prime ou mieux encore une augmentation de salaire. Celle-ci aurait, cette fois, un double avantage : d'une part une hausse de la rémunération et, le cas échéant, une hausse de l'allocation chômage.