5e : Des entreprises qui ne demandent qu'à être rachetées

pressés de vendre, les chefs d'entreprise peuvent accorder de très bons prix.
Pressés de vendre, les chefs d'entreprise peuvent accorder de très bons prix. © Dron - Fotolia.com

La crise fait autant peur aux salariés qu'aux chefs d'entreprises, voire plus. Certains d'entre eux craignent tellement les jours sombres à venir -et ce alors qu'ils sont proches d'une retraite bien méritée !- qu'ils n'ont plus qu'une idée en tête : vendre leur affaire au plus vite avant, croient-ils, qu'elle ne vaille plus rien. Certains se contenteront même de la simple reprise de leur bail.

Vous l'aurez compris, la crise peut donc être une formidable opportunité pour reprendre à moindre coût une entreprise qui ne demande qu'à être développée par vos soins. Donc n'hésitez pas à vous renseigner.