9e : Pour les débuts, la crise ne change (presque) rien

les débuts d'une entreprise servent surtout à se rôder.
Les débuts d'une entreprise servent surtout à se rôder. © imageit - Fotolia.com

A quelques exceptions près, les débuts d'une entreprise sont rarement tonitruants. Ceux-ci s'accompagnent davantage de pertes que de bénéfices faramineux et sont plutôt consacrés à la recherche du chiffre d'affaires et pour cela au peaufinage de son offre.

Or, si la crise risque de diminuer le potentiel de chiffre d'affaires, elle ne vous empêchera pas de tirer les mêmes conclusions qu'en temps normal. Votre offre répond-elle parfaitement à la demande, votre stratégie est-elle la bonne ? Votre marketing est-il efficace ?