Il paye ses impôts

il s'agit de la somme prévue en 2008.
Il s'agit de la somme prévue en 2008. © Service photo Elysée - L. Blevennec / JDN

Revers de la médaille lorsque l'on possède nombre de locaux et de résidences, la présidence de la République doit s'acquitter d'impôt locaux, de l'impôt sur les bureaux et des taxes sur les logements vacants. En 2008, cela doit coûter 135 000 euros à l'Elysée. En 2007, la Présidence, sans préciser le montant, se félicitait d'une baisse des charges "en raison du plein effet de l'exonération de taxe sur les salaires reconnue à la présidence de la République au cours de l'année 2006". En réalité, selon le député socialiste Pierre Bourguignon, la Présidence n'a fait là que respecter un article du codé général des impôts sur les rémunérations payées par l'État.