Le trésor de guerre de l'UDF est largement alimenté par l'Etat

françois bayrou s'est battu pour conserver le nerf de la guerre : l'argent de
François Bayrou s'est battu pour conserver le nerf de la guerre : l'argent de l'ex UDF. © Olivier Robin

Bien plus que les autres partis, l'UDF tirait l'essentiel de ses ressources de la manne publique. Sur un budget de 6,4 millions d'euros, 72,6% de des recettes proviennent de l'Etat, ce qui prouve bien que le parti centriste est un parti d'élus. Cet argent a été largement utilisé pour organiser en 2006 un congrès exceptionnel pour valider l'orientation du parti, responsable d'un important déficit de la formation enb fin d'année. Aujourd'hui, le "trésor de guerre" de l'aide publique fait l'objet d'une âpre dispute entre François Bayrou et ses anciens partenaires, notamment du Nouveau centre. S'il emporte le morceau, le parti de François Bayrou touchera en 2008 4,05 millions d'euros de la part de l'Etat.