1970 : Des promesses de nickel font flamber l'Australie

En septembre 1979, une action de la société Poseidon NL valait 0,80 dollar australien. Cinq mois plus tard, son cours culminait à 280 dollars. Une bulle impressionnante et éphémère, construite en nickel.

Poseidon NL est à l'époque une petite société de prospection minière. En 1969, elle fait la découverte d'un gisement prometteur à Windarra, dans l'Ouest du pays. Au fur et à mesure des annonces de la compagnie, son cours s'envole. Les commentateurs sont enthousiastes et rapidement, c'est tout le secteur minier qui s'embrase. Au plus fort de la spéculation, la capitalisation boursière de Poseidon NL atteignait 700 millions de dollars australiens, soit un tiers de celle de BHP, la plus grande entreprise du pays ! Un chiffre vertigineux pour une société qui ne possède qu'une seule mine.

Au début de l'année 1970, les analystes s'aperçoivent de la déconnexion avec la réalité et rapidement le cours s'effondre.