1997 : Tigres et dragons sont dans une bulle

Il y a dix ans, le 2 juillet 1997, la Thaïlande décide de laisser flotter sa monnaie, le bath, en le désindexant du dollar. C'est le coup d'envoi de la plus grave crise économique qu'ait connu le Sud-Est Asiatique. Les monnaies malaisiennes et indonésiennes s'effondrent à leur tour, ainsi que les bourses de la région.

Cet effondrement régional ne touche pas que ces pays, surnommés les tigres asiatiques, mais aussi les dragons coréens et taïwanais. Hong Kong et le Japon sont aussi frappés par ce brutal retournement.

Car dans la région, dopée par une croissance très soutenue, les années 1990 ont été marquées par des investissements massifs et des conditions d'emprunt faciles. L'ensemble reposait sur une foi inébranlable dans l'arrimage des devises asiatiques au dollar. Il a suffit que les monnaies vacillent et toute la confiance s'est effondrée.