Frédéric Rose met fin à cinq mois d'intérim chez Thomson

de gauche à droite : frank dangeard et frédéric rose.
De gauche à droite : Frank Dangeard et Frédéric Rose. © Thomson

Ce 1er septembre 2008, Thomson retrouve enfin une tête. Depuis le 14 avril et le départ de Frank Dangeard, le groupe français de technologie pour les médias n'avait pas de direction exécutive. C'est finalement le franco-américain Frédéric Rose, un ancien d'Alcatel-Lucent, qui prend les rênes de l'entreprise. Sa nomination a eu lieu le jour même de l'annonce d'une perte semestrielle de 182 millions d'euros.

En proie justement aux mauvais résultats financiers, Thomson avait scindé en deux au début de l'année le poste de PDG, créant une fonction de président et une autre de directeur général. Frank Dangeard avait alors décidé de quitter le groupe dont il avait pris la tête en 2004 avec pour mission ?déjà- d'en redresser des comptes.