Martin Bouygues n'a fait qu'une année à Dauphine

martin bouygues
Martin Bouygues © Bouygues-E. Legouhy-CB News

Héritier du groupe Bouygues, Martin n'était pas destiné à reprendre en main les destinées du groupe qui va du BTP à la téléphonie en passant par les médias (TF1). Comme Patrick Ricard, c'est son frère, plus diplômé, qui devait prendre la succession du père, Francis. Le cadet s'est révélé sur le tard. Le bac en poche, il a bien tenté une année universitaire à Paris-Dauphine, mais sans succès. Alors pour le tester, son père l'envoie comme pointo-comptable, puis conducteur de travaux sur le chantier des Halles. Quelques années plus tard, en 1979, il crée avec ses deux frères Maisons Bouygues. A 27 ans, il prend véritablement son envol, avant de s'imposer auprès de son père à partir de la fin des années 80. En 1993, c'est à lui qu'il remet les clefs de l'empire familial.