Peugeot fabriquait des moulins à café

moulin à café peugeot, modèle r, fabriqué de 1850 à 1930.
Moulin à café Peugeot, modèle R, fabriqué de 1850 à 1930. © Musée de L'Aventure PEUGEOT

Meuniers d'origine, les Peugeot transformaient sous Napoléon Ier le coton en textile pour les vêtements des soldats de la Grande Armée. Ils font ensuite de leur entreprise une véritable manufacture. Dès 1819, la société devient "Peugeot Frères Aînés et Cie". Elle dépose et exploite un brevet de laminage à froid qui lui permet de fabriquer et commercialiser sous la marque Peugeot toutes sortes d'outillage à main pour l'artisanat, l'industrie et l'agriculture. Ce sont des scies, des ressorts d'horlogerie et même des baleines de corset. A partir de 1840, le futur constructeur automobile se lance dans la fabrication de moulins à café, puis à poivre. Produits qu'elle fabrique encore. Ce succès auprès des consommateurs permet à l'entreprise de se risquer sur le créneau automobile à la fin du XIXe. Avec le succès que l'on sait.