L'enseignement supérieur est toujours à la recherche de sous

de menus travaux sont prévus dans cette faculté du havre.
De menus travaux sont prévus dans cette faculté du Havre. © Ministère de la Relance

 Le principe : 731 M€ pour mettre aux normes de sécurité des établissements d'enseignement supérieur et de recherche, financer des contrats de plan Etat-région.

 Ce qui marche : 44 M€ sont enfin venus alimenter des contrats de plan Etat-région, dans les tuyaux depuis longtemps. Parmi eux figurent notamment la maison des langues et de l'international (Caen), l'IUT de Blois, le campus Saint Charles (Montpellier) et la faculté de médecine Lille 2.

 Ce qui ne marche pas : beaucoup de choses. Sur cette dotation impressionnante, seuls 8% des crédits avaient été débloqués en juin (59 M€). La mise en sécurité des facultés est à la traine. Sur les 214 M€ destinés à la mise aux normes de sécurité et à l'accessibilité des établissements, 9 M€ ont effectivement été dépensés. Pire le logement étudiant n'a reçu qu' 1 M€ sur les 30 promis.