La rénovation du patrimoine de l'Etat peine a trouver son rythme

la rénovation de ce commissariat lyonnais est prévue par le plan de relance.
La rénovation de ce commissariat lyonnais est prévue par le plan de relance. © Ministère de la Relance

 Le principe : 300 M€ pour sécuriser, restaurer et entretenir le patrimoine des ministères de la Justice et de la Défense. 200 M€ pour la rénovation des bâtiments de l'Etat.

 Ce qui marche : de nombreuses opérations d'un montant unitaire relativement faible mais fournissant un surcroît d'activité aux entreprises du bâtiment ont été mis en œuvre. La dépollution du plateau des Capucins à Brest est terminée par exemple. A Auxerre, le palais de Justice s'agrandit depuis mars dernier pour 1,5 M€.

 Ce qui ne marche pas : en juin, les ministères de la Justice et de la Défense n'avaient effectivement dépensé que 16 M€, soit 5% des crédits. Et la rénovation des bâtiments de l'Etat qui devait déboucher sur plus de 600 chantiers semblait presque au point mort en juin. Un seul million a été dépensé.