Le nettoyage automobile sans eau répond à un double besoin

nettoyer sans eau, c'est possible.
Nettoyer sans eau, c'est possible. © Günter Menzl - Fotolia.com

Le double constat est simple. Petit 1, les citadins ont peu de temps pour eux et n'ont pas forcément envie de le passer à nettoyer leur voiture, que ce soit à la force du poignet ou en conduisant leur véhicule jusqu'à une station de lavage. Petit 2, les restrictions d'eau sont de plus en plus fréquentes. Résultat, un nouveau marché se développe : le "lavage" sans eau, qui se pratique autant dans les centres commerciaux que dans les parkings d'entreprises ou chez le particulier. La clientèle peut d'ailleurs autant être des entreprises que des particuliers.

L'investissement de départ peut-être léger pour qui pratique le "lavage mobile" : un véhicule et les produits de nettoyage suffisent. Deux entreprises ont investi le créneau et ont décidé de se développer en franchise : Cosmeti'car et Autobella. Le premier réclame un apport personnel de 4.000 euros, le second un apport de 7.500 euros. Ils proposent également des stations de lavage fixes installées dans des parking.