Le stylisme ongulaire à domicile, plus fort que la manucure

il fallait y penser.
Il fallait y penser. © lefebvre_jonathan - Fotolia.com

Il fallait y penser. Le stylisme ongulaire est également une opportunité pour créer son entreprise. C'est en tout cas ce qu'a réalisé l'entreprise Doigts de fée, créée en 2003 et qui s'est lancée dans la franchise deux ans plus tard. Désormais, elle compte cinq franchisés et propose d'élargir son réseau moyennant un apport personnel de 4.000 euros et un droit d'entrée de 7.000 euros.

L'avantage d'opter pour la franchise : l'apport personnel inclut la formation, le droit d'entrée lui comprend le matériel et les diverses autres aides au démarrage, dont un plan de communication. Bien sûr, un véhicule est indispensable. Le chiffre d'affaires promis, lui, s'élève à 50.000 euros par an au minimum au bout de deux ans d'exploitation.