Saint-Joseph, le cocon pour les millionnaires du Champagne

le lycée saint-joseph, à reims.
Le lycée Saint-Joseph, à Reims. © Google Earth TM mapping service / 2010 DigitalGlobe, Cnes/Spot Image, GeoEye, IGN-France

Saint-Joseph est l'un des lycées les plus prisés de la grande bourgeoisie rémoise et parisienne. Tous les héritiers des grandes maisons de Champagne y ont étudié. C'est le cas de Frédéric Rouzaud, le patron et propriétaire des  Champagnes Louis Roederer, classé 100e plus grosse fortune professionnelle par Challenges. L'un de ses concurrents, Bruno Paillard (Boizel Chanoine), n'a pas a échappé à la rigueur des pères jésuites qui tiennent cet établissement. Rigueur dont il pourrait parler avec une partie des hommes de la famille Taittinger, à commencer par Pierre-Emmanuel et Frantz Taittinger, les fils de Jean Taittinger, le patriarche. Parmi les parisiens inscrits comme internes au lycée, citons Patrick Lucas, l'un des premiers actionnaires de Gras-Savoye.