Les effectifs de l'Education nationale

autorisations d'emplois (etpt) pour le ministère de l'education nationale.
Autorisations d'emplois (ETPT) pour le ministère de l'Education nationale. © Papirazzi/Fotolia, Photomontage : L'Internaute

Quels sont les emplois concernés ?

Le ministère de l'Education nationale est le principal "employeur" de l'Etat. Avec près d'un million d'enseignants et de personnels des écoles, collèges et lycées, il est aussi le plus observé lorsqu'il s'agit d'annoncer les baisses d'effectifs prévus par la révision générale des politiques publiques (RGPP) sous Sarkozy puis la Modernisation de l'Action Publique (MAP) sous Hollande.


Des effectifs en légère hausse

Le plafond d'autorisations d'emplois pour 2013 en "équivalents temps plein travaillé" prend en compte les fonctionnaires qui quitteront leurs poste en cours d'année. Tous les enseignants partant à la retraite au milieu de l'année civile (c'est-à-dire à la fin de l'année scolaire, en juin) sont donc ici comptabilisés. Un cas particulier qui explique que les effectifs augmentent moins sur le graphique que ce qu'a pu annoncer le gouvernement (10 011 postes créés en 2013). Depuis 2007, l'Education a perdu près de 100 000 postes.