Président d'un organe de conseil de l'Etat : à partir de 1.800 euros par mois

Anciens ministres ou hauts-fonctionnaires, ils ont a priori compétence pour mener des réflexions sur des sujets sur l'avenir des politiques publiques. Dans leur domaine, ils font le plus souvent un état des lieux avant de formuler des recommandations ou des propositions de réforme.