Affilogic réinvente l'anticorps

olivier kitten, 41 ans, est à l'origine du projet affilogic.
Olivier Kitten, 41 ans, est à l'origine du projet Affilogic. © Affilogic

A peine plus d'un an après sa création, en février 2010, la société Affilogic contracte déjà avec plus d'une dizaine de grosses industries pharmaceutiques, dont Merial. Et elle recrute ! Sa particularité ? Cette petite structure nantaise développe des anticorps de synthèse pour lutter contre les maladies.

Essentiels dans le processus médical, les anticorps sont en effet produits aujourd'hui très majoritairement en inoculant à des animaux les maladies à combattre. Un processus long et coûteux. Avec les nanofitines inventées par Affilogic, plus robustes, plus petites (donc plus précises) et moins coûteuses à produire, c'est une production de synthèse qui permet de combattre les agents pathogènes.

Olivier Kitten, ingénieur de 41 ans à l'origine du projet, espère à terme qu'Affilogic "pourra développer ses propres médicaments". La sélection de l'entreprise par une commission européenne chargé d'étudier la possibilité du projet pourrait bien l'y aider.