Vendeur de cheveux

la crise booste ce business.
La crise booste ce business. © Philippe Devanne - Fotolia

Certains d'entre nous possèdent parfois sans le savoir une coquette somme sur leur tête. En effet, depuis des siècles, les véritables cheveux servent à confectionner des perruques et les cheveux des poupées. Selon leur taille, leur couleur et leur finesse, ils peuvent rapporter des centaines d'euros à leur propriétaire. Et ces derniers mois, crise économique oblige, nombreux sont ceux qui ont vu dans la vente de leur cheveux un moyen de mettre du beurre dans les épinards. Ce phénomène n'a pas échappé à Jacalyn Elise, cofondatrice de TheHairTrader.com, un site qui met en relations vendeur et acheteur. Ces derniers mois, ce business farfelu fait aussi un carton en Espagne.