Les Wendel, maîtres des forges et de l'industrie

les wendel sont d'anciens maîtres des forges.
Les Wendel sont d'anciens maîtres des forges. © Photomontage JDN / manipulateur b / Pawel Nowik / Oleg-F - Fotolia.com

Le plus médiatique des membres de la famille Wendel porte un autre patronyme : Seillière de Laborde, Ernest-Antoine de son prénom, ancien président du Medef. Mais il ne fait pas moins partie des multiples héritiers de cette famille qui a bâti sa fortune dans les aciéries lorraines. Les maîtres des forges, ce sont eux.

Sauf qu'aujourd'hui l'entreprise familiale s'est reconvertie en une société d'investissements (détenue à 36% par la famille), rythmée par des guerres fratricides entre ses membres. Wendel dispose d'un portefeuille riche et varié d'entreprises françaises et pas des moindres : 25% de Legrand, 52% de Bureau Veritas, 17,5% de Saint-Gobain... Le principe d'investissement du groupe Wendel : ne miser que sur des sociétés internationales, toutes numéro 1 ou 2 sur leurs marchés. Ernest-Antoine Seillière est le président du conseil de surveillance de Wendel.