Frédéric Oudéa collectionne des faïences hollandaises

le patron de la société générale voue une passion à la période de l'age d'or
Le patron de la Société générale voue une passion à la période de l'Age d'or hollandais © Photomontage JDN / Anthy - Fotolia.com / Eric de Legge - Journal du Net

Frédéric Oudéa, le PDG de la Société générale, revendique une passion pour les faïences de Delft. Cette ville hollandaise fut au XVIIe siècle un des principaux foyers de fabrication de porcelaine et aujourd'hui sa production est très recherchée par les collectionneurs.

Les faïences de Delft se caractérisent par l'imitation des porcelaines de Chine et du Japon que rapportaient les Compagnies des Indes dans les cours royales européennes. Une assiette se négocie aujourd'hui entre 100 et 200 euros et des pièces remarquables dépassent rapidement les 1 000 euros.

L'ancien bras droit de Daniel Bouton est d'ailleurs fasciné par ce qu'on appelle l'Age d'or hollandais. Il passe pour un grand amateur de la peinture flamande de cette époque, et notamment des natures mortes.