Un don à la famille royale

le prince felipe entouré de sa femme letizia et de la reine d'espagne.
Le prince Felipe entouré de sa femme Letizia et de la reine d'Espagne. © Union européenne, 2010/Michael Nivelet/Fotolia/Photomontage: L'Internaute Magazine

La défense des déshérités est une priorité pour beaucoup de milliardaires. La défense d'une famille royale est beaucoup moins courante. En 2009, un richissime Espagnol a pourtant bel et bien légué sa fortune à l'héritier du trône d'Espagne, le prince Felipe, à sa femme Letizia, et aux huit petits-enfants du roi Juan Carlos. La volonté de Juan Ignacio Balada Llabrés, le nom de cet homme d'affaires : que la moitié de son argent aille directement dans les poches de la famille et que l'autre soit consacrée à une fondation "abordant des sujets d'intérêt général", sous l'égide du prince Felipe. Hésitante, la famille princière a tout de même accepté cet héritage de 10 millions d'euros. Une fondation pour "l'emploi et la formation" a été immédiatement dotée de 4 millions d'euros. Felipe et Letizia ont annoncé qu'ils consacreraient également leur part (150 000 euros) à des oeuvres.