Le rail aura pris sa revanche sur la route

l'etat a prévu d'investir 106 milliards d'euros d'ici 2040 pour construire de
L'Etat a prévu d'investir 106 milliards d'euros d'ici 2040 pour construire de nouveaux lignes ferroviaires © RFF / RECOURA Christophe

2050 pourrait être la date de la revanche du rail sur la route. A cette date là, toutes les grandes villes françaises de plus de 300 000 habitants seront reliées entre elles par des lignes à grande vitesse. Et ce ne sont pas que des promesses. Les transports ferroviaires ont été érigés en priorité par le stratégique schéma national des infrastructures de transport (SNIT) qui devrait être adopté d'ici l'été 2011.

Paris-Toulouse en moins de quatre heures, Lyon-Rennes en trois heures seront des réalités bien concrètes. D'ici 2040, l'Etat envisage la création de pas moins de 26 nouvelles lignes. Et certaines seront des ouvrages spectaculaires, à l'instar de la ligne à grande vitesse qui franchira les Pyrénées depuis Toulouse. D'ici 2040, l'Etat souhaite investir l'équivalent de 106 milliards d'euros dans ces projets qui s'intègrent à un vaste plan de transport européen.