Les rémunérations variables

en arrière-plan, michel rollier (michelin) est le patron à la plus importante
En arrière-plan, Michel Rollier (Michelin) est le patron à la plus importante rémunération variable. © Photomontage JDN / Michelin / Vanessa - Fotolia.com

12 dirigeants du SBF 120 n'ont touché aucune rémunération variable en 2011 contre 11 en 2010.

Hors rémunérations variables nulles, la moyenne s'élève à 805 035 euros, un montant en baisse de 4,1% par rapport à 2010.

Comme l'année précédente, c'est Michel Rollier qui affiche la plus grosse part variable, sa rémunération ne comprenant pas de part fixe.

 

Les chiffres ci-contre et ci-dessus portent sur 106 dirigeants, 12 patrons n'ayant pas touché de part variable et les renseignements n'étant pas disponibles pour 2 d'entre eux Aperam et SES.