Gérard Mestrallet (GDF Suez) augmenté alors que ses résultats chutent

l'année dernière, son salaire fixe a bondi de 72,9%.
L'année dernière, son salaire fixe a bondi de 72,9%. © Photomontage JDN

Gérard Mestrallet profite encore de la fusion de GDF et de Suez opérée en 2008. L'année dernière, son salaire fixe a bondi de 72,9% à 1,19 million d'euros. Une augmentation justifiée par la nouvelle dimension du groupe. Mais ce n'est pas tout, l'année dernière encore, une part variable de 1,93 million d'euros a gonflé sa rémunération globale (3,34 millions d'euros). Les résultats de l'entreprise, s'ils ont été largement positifs (4,47 milliards d'euros) sont loin d'avoir suivi la même évolution, puisqu'ils ont chuté de 31,2%.