L'inspection d'ouvrages d'art par drones

la start-up française novadem s'est spécialisée dans l'inspection d'ouvrages
La start-up française Novadem s'est spécialisée dans l'inspection d'ouvrages d'art (ponts, barrages...) par drône. © Novadem

Le marché des appareils sans pilote (drones) est en plein boom dans le domaine militaire : Tela Group estimait le marché à 94,13 milliards de dollars pour la période 2011-2020 dans son dernier rapport. Mais il existe aussi de nombreuses applications civiles. La start-up française Novadem, implantée dans les Bouches-du-Rhône, s'est par exemple spécialisée dans l'inspection d'ouvrages d'art (ponts, barrages...) et la sécurité. En 2011, ses drones ont notamment servi à l'inspection du Viaduc de Millau. "Grâce à notre technologie, la durée de l'inspection a été divisée par quatre", se félicite Pascal Zunino, le président de Novadem. Une solution qui remplace l'inspection traditionnelle par nacelles élévatrices, plus dangereuse et plus coûteuse

Autres marchés possibles : la surveillance de pylônes électriques, d'installations sensibles comme des gazoducs ou les réacteurs nucléaires, la prise de vue publicitaire, etc.