Les raquettes à neige

le chiffre d'affaires de tsl outdoor a progressé de 15% ces cinq dernières
Le chiffre d'affaires de TSL Outdoor a progressé de 15% ces cinq dernières années. © TSL Outdoor

C'est une société française installée à Annecy qui a instauré la raquette à neige comme activité de loisir. TSL Outdoor, aujourd'hui leader mondial de la fabrication de raquettes, a lancé la pratique dans les années 1980. 700 000 paires de raquettes sont fabriquées chaque année dans le monde, dont 140 000 en France. Un micro marché par rapport au ski (environ 3 millions de paires vendues par an), mais un lucratif business pour TSL, dont le chiffre d'affaires a progressé de 15% ces cinq dernières années, à 12 millions de chiffre d'affaires en 2011.

"Les vacanciers cherchent de plus en plus à diversifier leurs activités en hiver", témoigne son directeur, Jean-Marie Lathuille. "Et comme c'est une activité gratuite, où l'on n'a pas besoin de faire la queue, cela plait beaucoup". La concurrence est relativement faible, car les raquettes sont difficiles à fabriquer : "Il faut 150 pièces différentes sur un seul pied", explique Jean-Marie Lathuille.