Le Botswana tire parti de ses diamants

une mine de diamants au botswana.
Une mine de diamants au Botswana. © Diamondfacts.org

Difficile d'estimer le marché du diamant, car plusieurs pays sont soumis à un embargo des Nations Unies, comme la Côte d'Ivoire. Le commerce mondial est aujourd'hui régulé par le processus de Kimberley, qui garantit la provenance des diamants. Sur les 49 adhérents, le Botswana fait figure de bon élève. Depuis la découverte des premiers diamants en 1966, le pays s'est hissé au troisième rang mondial des producteurs en volume et au premier rang en valeur. Debswana, une joint-venture entre De Beers et le gouvernement botswanais, est ainsi le plus gros producteur mondial de diamant en volume.

Les mines de diamant représentent 30% du PIB du Botswana et 80% des revenus d'exportations, selon De Beers. Le pays a résisté à la corruption et à l'argent facile : il a même été classé 21e pays le plus efficace au monde pour ses dépenses gouvernementales, selon le Forum économique mondial.