Le cuivre assure un pactole à l'Etat au Chili

le chili fournit un tiers du cuivre mondial.
Le Chili fournit un tiers du cuivre mondial. © Corporation Nacional del Cobre de Chile

Excellent conducteur, ductile, résistant à la corrosion, le cuivre est couramment utilisé dans les matériaux de construction, la communication et les transports. Autant dire que sa consommation explose, notamment en Chine qui absorbe à elle seule 30% de la production mondiale. Or c'est à l'autre bout de la planète, au Chili que se concentre la production. D'après les statistiques d'Infocomm, ce pays assure 35% de la production mondiale, avec 5 416 tonnes par an en moyenne sur les deux dernières années. Et le prix du cuivre grimpe continuellement : de 3 800 euros la tonne en janvier 2006, il dépasse les 5 000 euros aujourd'hui. Pour éviter la formation de bulles, le gouvernement a adopté une attitude prudente. Le budget annuel de l'Etat est maintenant établi selon le prix moyen du cuivre sur les dix prochaines années, et non plus sur son prix courant. Lorsque les revenus du cuivre dépassent le budget, l'excédent est versé à un fonds de réserve.