La Thaïlande mise sur le caoutchouc

la sève d'hévéa est récoltée pour être transformée en latex.
La sève d'hévéa est récoltée pour être transformée en latex. © Sergey Yeliseev

Le caoutchouc est issu de la sève d'hévéa, le latex. 70% du caoutchouc est utilisé pour la fabrication de pneus, le reste dans divers biens de consommation comme les jouets, les matelas ou les chaussures de sport. Malgré l'invention en 1944 du caoutchouc synthétique, la moitié de la consommation est encore assurée par le caoutchouc naturel, qui présente des propriétés spécifiques.

Trois pays (Thaïlande, Indonésie et Malaisie) assurent à eux seuls 70% de la production mondiale de caoutchouc nature d'après les statistiques d'InfoComm. Le premier est donc la Thaïlande, avec 3,1 millions de tonnes en 2007. A 1 500 euros la tonne en moyenne, le caoutchouc a donc généré 4,6 milliards d'euros de recettes dans le pays en 2008. Les surfaces exploitées ne cessent de grandir pour faire face à la demande : elles sont passées de 1,9 million d'hectares en 2000 à 2,8 millions en 2008, essentiellement concentrées dans le sud du pays, a calculé la Thaï Rubber Association.