Les arts sommeillent en eux

les arts ont tout d'un refuge pour les grands décideurs.
Les arts ont tout d'un refuge pour les grands décideurs. © Rudy Salin / JDN

Si l'économie de marché se passe parfois de raffinement, les grands patrons sont amateurs en privé de celui des arts. Luc Oursel (Areva), Patrick Kron (Alstom) et Pierre Pringuet sont assidus à l'Opéra.  Bernard Arnault (LVMH), Stéphane Richard (France Telecom), Jean-Bernard Levy (Vivendi) Pierre-André de Chalendar (Saint-Gobain), Frédéric Lemoine (Wendel) et Guillaume Poitrinal (Unibal) sont unis par la passion du piano. Jacques Gounon (Eurotunnel) et Thierry le Hénaff revendiquent seulement une oreille une oreille musicale. Dans un autre registre Alexandre de Juniac (Air France) joue du rock et Philippe Camus (Alcatel) du jazz.

Au menu artistique des grands patrons, on retrouve aussi la peinture. Baudouin Prot (BNP Paribas) est intarissable sur le sujet. Maurice Lévy (Publicis), Antoine Férot (Veolia) et Albert Frère (CNP) penchent, eux, pour l'art contemporain.