Les sports d'équipe n'ont pas la cote

les sports d'équipe ne font pas recette auprès des dirigeants.
Les sports d'équipe ne font pas recette auprès des dirigeants. © Rudy Salin / JDN

Les jeux d'équipe feraient-ils peur aux dirigeants? A en juger par le nombre de patrons qui déclarent en pratiquer. Seuls François-Henri Pinault (PPR), propriétaire du Stade Rennais, Louis Gallois et Arnaud Lagardère (Lagardère) revendiquent jouer au football. Lakshmi Mittal (ArcelorMittal) lui est seulement propriétaire d'un club.

L'ovalie déchaîne un peu plus de passion. Serge Kampf (Cap Gemini) est un grand supporter du club de Biarritz. Jean-Laurent Bonnafé (BNP Paribs), Jean-Paul Chifflet (Crédit agricole), Luc Oursel (Areva) et Laurent Morel (Klepierre) comptent parmi les amateurs éclairés. Tom Enders (EADS) et Philippe Varin (PSA) pour leurs parts y ont joué assidument dans leur jeunesse.